Eh oui, nous avons décidé de faire du stop au Cambodge puis au Laos. Au moment où nous écrivons l’article nous nous dirigeons vers le Vietnam mais ne savons pas encore si nous allons retenter l’expérience là-bas…affaire à suivre 😉

Cette idée de faire du stop nous a été soufflée sur un blog. Il s’agissait d’un couple qui voyageait à travers le monde (dont l’Asie) en faisant du stop. Nous nous sommes dit, pourquoi pas.
Faire du stop seul, c’est vrai que ça peut être un peu risqué, mais à 2, l’autre peut à tout moment crier au secours ou arroser le ou la dangereuse d’anti moustique dans les yeux (ben ouais, ça pique et ça peut déstabiliser la personne :p).

Nos stop en quelques chiffres :

– 10 villes arrivées en stop
– 2 041 km de parcourus ainsi
– 19 conducteurs qui ont la main sur le coeur
– quelques bleus en passant (et non, nous n’avons pas toujours été dans de confortables sièges en cuir)
– sûrement 1 ou 2 coup de soleil attrapés à l’arrière des pick up.
– tellement de beaux paysages que nous avons pu admirer à l’arrière des pick up

IMG_2897.jpg

Il ne faut pas se voiler la face, il y a certes, des points positifs mais aussi négatifs à faire du stop :

Nos points positifs :

– c’est économique : pas de frais de transport
– un rapprochement de la population : très souvent ils ne parlaient pas anglais. Nous disions que le nom de la ville et si ils comprenaient, ils nous embarquaient.
Ils ont parfois des objets pour protéger leur voiture, des objets bizarres juste pour le fun. Ils écoutent de la musique locale, ils chantent.
Par ailleurs, on avait l’impression que l’unique règle sur la route était de ne pas tuer son prochain, que sinon tout était permis. Ils conduisent comme des fous. Pas de priorité à droite, pas de ligne continue ou discontinue, possibilité de dépasser par la droite. Bref on n’était pas toujours très rassurés…
Par ailleurs, au Cambodge, et un peu moins au Laos, ils passent leur temps à klaxonner : pour commencer à dépasser, lorsqu’ils ont fini de dépasser, lorsqu’un boeuf traverse la route (ce qui arrive régulièrement), pour dire merci à un acte de gentillesse…Préparez donc vos oreilles !!!
– découvrir le paysage : surtout à l’arrière des 4×4
– le côté aventure : incertitude sur l’heure de départ, l’heure d’arrivée et sur l’identité des personnes qui te prendront. Ca a un côté un peu excitant.
– et surtout c’est voyager autrement.

Nos points négatifs :

– Incertitude : nous ne savons jamais à quelle heure nous allons décoller de la ville et à quelle heure nous allons arriver à la prochaine ville.
Allons nous trouver une personne qui va directement là ou nous allons ou devrions nous passer par plusieurs voitures ? Voilà c’est à la fois un point positif pour les plus aventuriers et négatif pour ceux qui aiment que tout soit carré.
– confort : et nous l’avons déjà précisé, avec un peu de chance, vous serez assis sur un siège et dans le pire des cas, assis sur comme de la tôle, à sauter à chaque trou (surtout au Laos du nord, où nous avons vécu notre pire expérience qui nous a calmé pour quelque temps).
– propreté : à l’arrière des 4×4, surtout au Laos, les routes sont parfois non goudronnées, il y a des passages que dans de la terre orange…t’es heureux de prendre une bonne douche le soir…

IMG_2667.jpg

Mais nous avons tellement rigolé en faisant du stop.
Voici quelques anecdotes :

8 en voiture (Cambodge) :
c’était à notre 1er stop. C’est un père de famille qui nous a pris. En arrivant dans la voiture on se rend compte qu’ils étaient déjà 6 (dans une voiture pour 5 personnes).
Du coup on était 8 au total. Il avait 3 enfants qu’il a mis sur sa femme à l’avant…
Merci Monsieur ! On pense que sa femme n’a pas été aussi satisfaite que nous…

De l’aide svp, Messieurs les policiers (Laos):
Nous marchions tranquillement afin de trouver un endroit stratégique. Et tout d’un coup nous nous faisions arrêter par un policier (que nous n’avions même pas vu d’ailleurs). Il sort de son « poste » et nous demande où est ce que nous allions. Nous lui donnions alors le nom de la ville. Il nous répond alors de rester ici, car un bus passera sous peu. Nous lui expliquons alors la situation et Angélique ose lui demander d’arrêter les voitures pour nous aider. Il rigole et refuse gentiment. Pas de souci, nous comprenons et le remercions. Nous faisons quelques pas de plus et posons nos sacs. Quelques minutes plus tard, le même monsieur arrive vers nous avec 2 de ses collègues.
Ils nous demandent de nous asseoir… car ils vont arrêter les voitures pour nous ! Obéissants (et sautant de joie intérieurement) nous nous exécutons.
Ils arrêtaient les voitures, faisaient mine de regarder les roues et leur demandaient où est ce qu’ils allaient…même pas 5 minutes plus tard, nous voilà embarqués vers notre destination. Merci Messieurs les policiers 😀

Un petit creux ? (Cambodge):
Nous avons été deux fois invités au restaurant par nos « conducteurs ».
Une fois par le directeur d’un service de l’Etat et son assistant (carte de visite à l’appui) et la deuxième fois par des commerçants thaïlandais qui travaillaient au Cambodge.
Les premiers parlaient anglais, ça a donc été un moment convivial. Les deuxièmes, pas du tout, du coup c’était un peu gênant mais c’est quand même agréable d’échanger des signes et sourires pour essayer de se faire comprendre.

Petite précision par rapport au titre :
c’est inutile de lever le pouce pour faire du stop en Asie. Ils  ne vont pas comprendre. Il faut juste lever le bras et faire des petits mouvements du haut vers le bas avec sa main 🙂

IMG_2351.jpg

Stop pas très rapide, mais le plus important dans la vie c’est d’avancer :p

IMG_1079.jpg

Thomas conformatablement installé sur un siège, et moi à l’arrière…moins confortablement installée…

IMG_2355.jpg

Une voiture avec des sièges à l’arrière, le luxe !!

8 réflexions sur “Stop : on lève le pouce… ou pas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s